Mon premier bivouac sauvage en Hamac

Introduction

Nous nous adressons dans cet article à toutes personnes ayant envie de tenter l'aventure et de bivouaquer en pleine nature.

Nous allons aborder le matériel minimum à emporter pour dormir en toute sécurité. Nous verrons également les lieux à privilégier ou à éviter.

Que vous soyez seul(e) ou en groupe, cet article est fait pour vous guider et vous empêcher de tomber dans certains pièges (par lesquels nous sommes déjà passés...).

Matériel

Dans cet article nous n'aborderons pas la liste du matériel minimal pour bivouaquer en Hamac l'été, nous l'avons déjà fait ici.

Pour le froid

Nous pouvons vous avertir que bien souvent, les nuits sont plus froides que les journées, vous pouvez suer à grosses goutes le jour et vous frigorifiez la nuit. C'est pourquoi il est très important pour vous, au début du moins, d'emporter avec vous un pull et ou une écharpe (et éventuellement un bonnet pour les plus frileux d'entre vous).

Il vaut mieux avoir trop chaud et enlever une couche que l'inverse.

Quand vous connaitrez mieux vos réactions face aux nuits fraiches vous serez en mesure d'emporter seulement le stricte nécessaire.

Pour la sécurité

Quelque chose de très important lorsque nous bivouaquons c'est la sécurité. La difficulté pour beaucoup de néophytes est de savoir placer le curseur au bon endroit pour ne pas emporter toute une pharmacie ainsi qu'une maison avec soit lors de nos escapades.

Bien que cela puisse vous surprendre, nous vous conseillons de prendre avec vous un téléphone. Lors de votre première nuit à la belle étoile, un téléphone peut beaucoup aider, en indiquant le chemin, en vous permettant de regarder des tutos d'installation de campement ou comment faire un feu de bois en toute sécurité. Le téléphone offre en plus le bonus de rassurer.

Une lampe frontale ou lampe torche est aussi un indispensable et ce même pour des bivouaqueurs expérimentés. Que ce soit pour vous déplacer la nuit, pour mettre une bâche, pour aller aux toilettes, c'est indispensable.

Un couteau (type couteau suisse) dans le but de pouvoir couper des cordes, votre nourriture ainsi que pour couper des ronces qui pourraient vous prendre la cheville.

Pour la propreté

Du papier toilette, vous vous en doutez, c'est obligatoire... Ceci dit, un petit sac pour y mettre votre papier usager est aussi à prévoir. En effet, il serait hors de question de salir le lieu dans lequel nous allons passer la nuit. Nous nous devons de le laisser aussi propre que quand nous y sommes installés.

Si vous décidez de prendre du dentifrice et du savon, vérifiez bien qu'il soit biodégradable, beaucoup de produits sont mauvais pour les sols et endommagent les magnifiques endroits dans lesquels vous campez.

 

été croatie eau

Lieu

Pour que votre premier bivouac se passe sans le moindre imprévu nous vous conseillons de commencer par un endroit que vous connaissez, un endroit dans lequel vous êtes à l'aise.

Il est aussi préférable que cet endroit soit assez loin de toute habitation mais accessible par une route ou un chemin.

Une forêt, une montagne, un jardin, peu importe, veillez juste à ne déranger personne et préférez ne pas être trop vu (quelqu'un pourrait avoir peur).

Si vous ne savez pas trop où aller pour commencer, nous vous conseillons une forêt non loin d'un point d'eau (lac, rivière, ruisseau, etc), la vue le matin est en générale à couper le souffle !

 

lieu où camper

Conclusion

Pour conclure, nos conseilles sont des plus logiques mais nous les prodiguons quand même :

  • Respecter le lieu qui vous accueil
  • Respectez votre corps et préservez vous
  • Respectez les autres personnes
  • Passez un excellent moment et tombez, comme nous, amoureux des bivouacs
aimez la nature

Nos conseils

Idées de bivouac

Vous aussi partez à l'aventure !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Gagnez 10%




Obtenez 10% de réduction sur votre premier achat en vous inscrivant à notre newsletter !

Nous n'aimons pas les spams et c'est promis.